jacques lacoursière

historien et conférencier

Jacques Lacoursière est peut-être un des historiens les plus connus au Québec. Depuis quarante-huit ans, il s'est donné comme mission de faire connaître et aimer l'histoire du Québec, autant par ses écrits que par la radio, la télévision, le film et les conférences. De 1968 à 1978, il fut responsable du dossier des sciences humaines en audio-visuel au ministère de l'Éducation du Québec. Il fut professeur d'histoire invité à l'Université Laval de 1997 à 2001.

Il a été un des membres fondateurs du journal historique «Boréal Express», un des trois auteurs de «Canada-Québec : synthèse historique». A cela s'ajoutent «Nos Racines : histoire vivantes des Québécois» dont il est le co-auteur, puis les cinq premiers tomes de l'«Histoire populaire du Québec». Aux éditions Henri Rivard, il a publié une «Histoire du Québec» en livre d'art et «Histoires…du Québec». Aux Éditions Nouveau Monde, à Paris, il a publié «Histoire du Québec. Des origines à nos jours». En 2009, il signait avec Robin Philpot l'ouvrage «A People's History of Quebec» chez Baraka Books.

Dans le domaine télévisuel, il a été le recherchiste pour la série «Duplessis» et «Les Forges du Saint-Maurice». En 1996, il a été recherchiste, co-scénariste et animateur de «Épopée en Amérique». A cela s'ajoute, l'animation de l'émission radiophonique hebdomadaire «J'ai souvenir encore», sur les ondes de Radio-Canada de 1994 à 2004.

Il est récipiendaire de plusieurs prix et distinctions. Citons le prix Pierre-Berton (1996) décerné par la Société nationale d'histoire du Canada; la médaille de l'Académie des lettres du Québec (2002); un prix Gémeaux pour la recherche de «Épopée en Amérique». Il est commissaire à la Commission de toponymie du Québec. Il fut, de 1999 à 2009, membre du Conseil d'administration du Musée d'histoire McCord. Il est enfin membre du Conseil d'administration de la Société nationale d'histoire du Canada, porte-parole de la Maison Saint-Gabriel, chevalier de l'Ordre national du Québec, officier de l'Ordre du Canada, membre de l'Académie des lettres et des sciences de la Société royale du Canada, de l'Académie des Grands Québécois, des Grands Shawiniganais, etc. En 2007, il a reçu le prix Gérard-Morisset des Grands Prix du gouvernement du Québec, le prix Samuel-de-Champlain et le prix de la Société des Dix. En 2008, il est fait chevalier de l'Ordre national du Mérite de la République française. Enfin, deux doctorats «honoris causa» lui ont été décernés toujours en 2008, le premier par l'Université de Moncton et le second, par l'Université du Québec à Montréal et Télé-Université.